Décès de Bernard Darty

Ma chronique SatMag de demain :

Je voudrais rendre hommage aujourd’hui à Bernard Darty qui vient de décéder à l’age de 84 ans. Il fait partie de ces personnalités connues de tous mais aussi inconnues de tous.

Avec ses deux autres frères Marcel et Natan, ils étaient de cette génération dont les parents étaient des rescapés de la Shoah. Une vie où ils sont passés de shmatologues à radiologues, vendeurs de poste de radio.

Leur histoire est connue : ils dirigeait un magasin de confection et de ventes de vêtements situé porte de Montreuil. Voulant agrandir leur magasin, il acquiers le petit magasin de postes de radios mitoyen. Je dis poste de radio et pas télévision car à l’époque, la vente de poste de télévision était anecdotique pour ces magasins. On traitait de fous ceux qui pensaient que la télévision avait un avenir.

Donc reprise de ce magasin mais la maire de Paris propriétaire des murs, refusant la transformation du bail afin de préserver l’équilibre du marché local, les frères Darty s’emploient à écouler les produits en les exposant sur le trottoir comme cela se faisait pour les vêtements.

En quelques jours seulement, le stock est entièrement liquidé. Bernard Darty et ses frères décident alors d’ajouter le commerce d’appareils électro-domestiques à leur activité.

Je lis sur le site internet dédié à Bernard Darty ce que je savais par mes parents mais qui m’est ainsi confirmé.

En 1967, lors d’un voyage d’information organisé par un fournisseur aux États-Unis, Bernard Darty visite des grandes surfaces spécialisées américaines. Leur taille dix fois supérieure à celles connues en France permet d’offrir un très vaste choix de produits et des prix bas mais sans service. Il s’en inspire et y ajoute de manière inédite pour l’époque la livraison et le service après-vente inclus dans le prix et effectué en interne.

Et là, désolé, je vais faire une petite parenthèse personnelle et revenir sur ce voyage organisé par un fournisseur. Il se trouve que ma famille est à l’origine de ce voyage. Mes parents, eux aussi vendeurs de poste de télévision et à l’époque qui réussissait tout aussi bien que les frères Darty, donc mes parents devaient recevoir une remise annuelle sur leur chiffre d’affaire fait avec les produits Schneider. Mes parents ont été voir Mr Schneider, le patron de ce fabriquant pour lui dire qu’ils préféreraient un cadeau ou un voyage plutôt qu’une remise qui irait dans les caisse du magasin. Mr Schneider eu alors l’idée de ce voyage d’information aux USA où donc Bernard Darty participât. Et il visita comme ses confrères des grandes surfaces spécialisées américaines. Voila, je referme la parenthèse personnelle quoique, je ne m’étendrais pas sur ce sujet même si… bon passons.

Dernière remarque au sujet de ce voyage : leur guide s’appelait Kaplan et il n’avait pas le droit d’aller dans certains bars avec ses clients car interdits aux juifs. Une autre époque. Le groupe refusait alors d’entrer dans ces endroits.

Donc Darty à partir de 1967 prend le choix de se développer. Autre chance : la famille achète un dépôt à Bondy et Conforama s’installe juste à coté. Ils transforment alors le dépôt en magasin qui deviendra par la suite leur siège.

Le phénomène Darty était inévitable : il fallait qu’il y ait de grands vendeurs d’électro-ménager, un marché qui explosait. Le plus Darty aura été le Contrat de Confiance, autre nouveauté à l’époque : apporter les meilleurs prix et les meilleurs services.

En avril 1988, à l’initiative de Bernard Darty, l’entreprise est rachetée par ses salariés.

En 1993, Bernard Darty quitte toutes ses fonctions au sein de l’entreprise à la suite du rapprochement de Darty avec le groupe britannique Kingfisher qui en prend le contrôle financier.

Après de nombreuses évolution du capital, Darty finira par être racheté par la FNAC, son grand concurrent.

J’imagine ce qui devait se passer dans la tête de Bernard de voir son entreprise contrôlée par FNAC.

Au départ, tout les opposaient.

L’un dont les fondateurs étaient proches d’Israël, l’autre dont les fondateurs étaient plus proches des palestiniens.

L’un consumériste, l’autre, idéaliste.

Un vendeur Darty avait, avant, une bonne réputation, celui de la FNAC était celui dont on pensait qu’il évitait le client. Cela a bien changé.

Darty-FNAC se bat aujourd’hui face à des groupes mondiaux présents sur le net et qui vendent des produits facilement identifiable et dont il est facile de casser les prix. Un autre monde, l’évolution du commerce qui ne sera plus jamais comme il était.

Et le décès de Bernard Darty en est un autre signal.

Serge Surpin

1981 : Fait partie de l'équipe de la Radio Génération 2000, puis, RDH, Active FM, RDS, et d'autres radios "libres". Années 1980 : Création de 3615 SURPIN. 1995 : Création de Serge Surpin Numérique, fermé en 2008. 1995 : Co-Création de Satellifax, revendu depuis. 2003 : Création de SatMag. Photographe pour différents médias dont Satellifax. Environ 2012-2013 : journaliste à IDFM Radio Enghien. 2015 : Réalisateur à RCJ Radio. Depuis 2014 : Journaliste medias à RGB Radio. Depuis 2016 : Journaliste chroniqueur à Radio Shalom. Depuis 2018 : Journaliste médias à Radio Airshow. Rentrée 2018 : Journaliste médias à Bretagne 5. Rentrée 2018 : Journaliste médias à...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *